dimanche 6 août 2017

Chronique littéraire #1

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu un livre à proximité. J'ai appris à accéder au plaisir de l'imagination grâce au pouvoir des mots. Le savoir livresque est infini aussi, je vous propose un panel des dernières lectures que j'ai apprécié ! 


Nous les déviants de C.J.Skuse

Mon conseil est de ne pas regarder la 4ème de couverture. Ne  retourner pas le livre avant l'achat. Garder votre curiosité intacte pour mieux vous délecter de l'intrigue.
Vous avez juste besoin de savoir que, la première page dévoile un corps inanimé sur la plage et que la dernière répond à cette question. 
Attention ce livre n'est pas un polar, il perçoit vos émotions et lit en vous. Un rapport d'instantanéité s'installe. Etonnant !


Fille de joie de Kiyoko Murata

Une lecture qui m'a été imposée par mon statut d'apprentie libraire et qui, pourtant m'a conquise.
Un roman historique qui se cible sur une jeune japonaise vendue à une maison close pour s'affranchir de la dette familiale. Sa seule chance est de pouvoir aller à l'école pour accéder à un savoir et se modeler un opinion. Une histoire intense qui joint à la perfection, rébellion et renoncement.


Pour les livres de poche : 

Faire l'amour de J.P Toussaint

Une amie m'avait recommandé le premier tome de cette quadrilogie il y a quelques années.
Un couple va faire l'amour ensemble pour la dernière fois. Un rapport de forces mais aussi de respect entre ces deux êtres. Ce moment est illustré de nombreux détails sur les émotions et l'univers de cet instant. Il ne s'agit pas d'un récit érotique mais d'une peinture vivante totalement saisissante dans un décor japonisant. Leur voyage commence ensemble, pour se continuer séparément. Comment agir quand un passé nous lie mais qu'un présent nous échappe ?
La beauté du simple alliée au descriptif passionnant. Pour une lecture douce et intense.


Wonder de R.J Palacio dans la catégorie littérature de jeunesse

Auguste est né avec une malformation faciale. Le livre nous projette dans son quotidien de collégien, pour sa première rentrée dans un établissement scolaire. 
Entre remarques désobligeantes et actes d'amitié, l'auteur a trouvé les mots justes pour parler de la dureté des enfants entre eux. Attention, ici, il n'est pas question de pathos ou de discours moralisateur, c'est à vous de tirer vos propres conclusions. 
La différence d'August n'atteint pas que lui. Aussi, nous avançons dans le récit à travers différents narrateurs, comme sa soeur, son nouveau meilleur ami, le copain de sa soeur, etc. 
Une vraie leçon d'éducation pour tous les âges. 









1 commentaire:

  1. J'adore la photo illustrant l'article, ça m'a donné l'eau à la bouche et l'envie de me blottir dans un plaid avec un bon bouquin... Contente de voir des articles lecture arriver, surtout que tu m'avais déjà parlé des deux derniers ouvrages donc ça me donne encore plus envie de les lire ! Par contre j'avoue que j'aime bien quand il y a la couverture des livres pour illustrer car ça me donne souvent encore plus envie de les découvrir. Mais peut-être que tu préfères qu'on parte sans préjugés justement ? Bonne journée à toi en tout cas ;)

    RépondreSupprimer